Blog d’analyses et d’actualités de la politique en Eure-et-Loir.
  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2006

PETIT POINT SUR LES LEGISLATIVES ET LES SENATORIALES.
15 novembre, 2006, 23:32
Classé dans : Eure-et-loir

Après avoir élu un Président de la République, les Français seront dans un an au coeur des élections légilsatives pour donner, ou non, à leur chef d’Etat, une majorité parlementaire. Bien malin est celui qui peut déviner ce qui va se passer d’ici là. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’à 7 mois de l’échéance, les candidats euréliens à cette élection législative applique la stratégie du « wait and see ». Petit tour d’horizon :

Première circonscription : on voit mal comment le Député-Maire de Chartres, Jean-Pierre Gorges (UMP), pourrait être destabilisé. La challenger socialiste, Françoise Vallet, semble bien légère. A moins d’une vague socialo-féminine suite à la victoire de Ségolène Royal à la Présidentielle, on l’imagine mal faire le poids. Au centre, Eric Chevé (UDF) n’a pas encore officialisé sa candidature. Soit il reste spectateur du match depuis le banc de touche pour entrer en jeu pour les Municipales face à des joueurs essoufflés, soit il (re)tente sa chance en prenant le risque de perdre, rendant ainsi difficile son avenir politique.

Deuxième circonscription : Comme dans la première circonscription, si ce n’est que Gérard Hamel, le Député-Maire de Dreux (UMP) siège à l’assemblée national depuis 1993. Un phénomène d’usure pourrait apparaître. Birgitta Hessel, Conseillère régionale (PS), compte bien en profiter. Le meilleur ennemi de Gérard Hamel, le Maire de Chérisy Michel Lethuillier (UMP), pourrait également s’inviter dans la petite fête.

Troisième circonscription : François Huwart (PRG), Maire de Nogent-le-Rotrou, aura face à lui une tête nouvelle dans la politique locale en la personne de Laure de la Raudière (UMP). Patrick Hoguet (UMP), non content de n’avoir été désigné par son parti, semble motiver pour en découdre. Philippe Loiseau, Conseiller régional (FN) sera probablement de la partie. François Huwart arrivera-t-il a poursuivre l’oeuvre familliale ? pas évident. 

Quatrième circonscription : le match Venot (UMP) – Fauve (PS) – Vigier (UDF) s’annonce passionnant. Si le Député sortant, Alain Venot, Maire de Châteaudun, affiche un bilan parlementaire plus que mince, l’homme, à l’image de François Huwart dans la troisième, cultive l’art de paraître comme peu sont capables de le faire. Serge Fauve, Maire de Marboué, a du mal a s’imposer comme leader. Entre les deux, Philippe Vigier a de quoi se faire une place en imprimant un style dynamique mais qui peut faire peur à des Euréliens parfois conservateurs.

 Enfin, aux Sénatoriales, pour trois postes, on se bouscule au portillon. Tout d’abord, les deux sortants : Gérard Cornu (UMP) et Joël Billard (UMP). Le dernier a un style accessible qui est en phase avec les élus ruraux : pragmatisme et convivialité sont au rendez-vous. Le premier, après avoir perdu son canton face à Brigitte Santerre (PS), pourrait être dans une spirale descendante. Les nouveaux prétendants : Daniel Guéret, Conseiller régional et Adjoint au Maire de Chartres, a pris la présidence départementale de l’UMP pour en faire une machine électorale à l’instar de Nicolas Sarkozy au niveau national. Un seul problème : ce ne sont pas les militants, mais les grands électeurs, qui font les Sénateurs. A gauche, François Huwart pourrait tenter l’aventure en cas de défaite aux législatives. Georges Lemoine (PS), ancien Maire de Chartres, pourrait essayer de faire un tour d’honneur. Jacky Jaulneau, Maire de Chuisnes, pourrait être tenté par l’aventure, avec Daniel Frard, Maire de Vernouillet, et tout les autres.

Pour l’instant, des hommes et des femmes, mais peu d’idées…


" BARRER À GAUCHE ", ... |
Jeunesse et Développement |
RELATOS DE EDGAR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ROGNES ... AU FUTUR ... ET ...
| Comité de solidarité avec l...
| Collectif antilibéral de Ch...